Historique

Claude DOMENGET est à l’origine de la création d’OPTIMES en 1989. Dès le départ, l’objectif est de répondre aux besoins des chefs d’entreprises agricoles et agro-alimentaires. Il s’agissait de leur apporter une offre de conseil totalement indépendante et à fortes compétences économiques, tout en s’appuyant sur un réseau de professionnels pluri-disciplinaires.

Dès 1989, OPTIMES se positionnait aux côtés des agriculteurs « Chefs d’entreprises », avec une approche dynamique et moderne de l’entreprise agricole, approche entreprenariale en rupture avec l’approche plus restrictive de « l’exploitation agricole »…

OPTIMES s’est rapidement fait une réputation d’efficacité et de pertinence, notamment avec une méthode de résolution des difficultés qui a vite fait ses preuves. Pour résoudre efficacement les difficultés rencontrées par les entreprises agricoles OPTIMES s’est, dès le début de son activité, approprié les outils mis en place par le législateur (loi du 25 janvier 1985 relative au redressement et à la liquidation judiciaire des entreprises ; puis loi du 30 décembre 1988 relative à l’adaptation de l’exploitation agricole à son environnement économique et social) pour les mettre à disposition des chefs d’entreprises.

essai carte 2

Répartition géographique de nos missions depuis 1989

OPTIMES a ensuite poursuivi son développement : du fait de son implantation à proximité de Toulouse, une grande partie de ses interventions est localisée dans le Sud-Ouest de la France. Mais OPTIMES est également intervenue dans toute la France suite à de nombreuses sollicitations de la part de chefs d’entreprises ayant eu connaissance de notre savoir-faire et de notre efficacité.

Suite à des sollicitations croissantes et de plus en plus éloignées géographiquement, OPTIMES a développé depuis 2009 une méthode d’intervention et d’assistance à distance qui a fait ses preuves, avec un taux d’efficacité élevé.

OPTIMES s’astreint à une veille constante, notamment des évolutions législatives et règlementaires, afin de mettre à disposition du chef d’entreprise des outils novateurs (par exemple, OPTIMES est, dans de nombreux départements, à l’origine des premières sauvegardes agricoles, ou plus récemment des premières déclarations de fonds agricoles, ou encore de réflexions sur la mise en place du bail rural cessible hors cadre familial).

OPTIMES a également été acteur au sein d’un groupe de travail de l’AFDR Midi-Pyrénées de la réforme du règlement amiable agricole intervenue en 2014 (ordonnance n°2014-326 du 12 mars 2014 portant réforme de la prévention des difficultés des entreprises et des procédures collectives).

Aujourd’hui OPTIMES compte près de 700 missions réalisées dans toute la France auprès des entreprises agricoles et agro-alimentaires.